Entrez un sous-titre ici

Bilan de dégradation orageuse

Bilan de la dégradation orageuse dans la nuit du Lundi 4 Mai au Mardi 5 Mai 2020 :

Photo : Impact de foudre ramifié au Nord d'Angoulême le 4 Mai par Emric.L

Source : Keraunos sur Twitter

Situation synoptique lors de l'épisode : 

Une cellule anticyclonique s'installe sur la Grande-Bretagne en pilotant une vaste dorsale d'altitude. Alors qu'un talweg ondule sur l'Atlantique, celui-ci se retrouve encerclé par les hauts géopotentiels de la dorsale et s'isole juste au Nord des Açores sous forme d'une goutte-froide d'altitude. Mais progressivement, l'alimentation en air froid s'estompe en moyenne altitude et la goutte-froide s'isole en un vaste cut-off d'altitude. Elle constitue un front froid dans la journée de Lundi qui se structure de plus en plus, et c'est à l'avant que des orages se forment rapidement dans une masse d'air dynamique et instable.

Image : Carte du modèle GFS 12z du Lundi 4 Mai (réanalyse NCEP). Pression au niveau de la mer (hPa), géopotentiel 500 hPa (dam)

Site : https://www.meteociel.fr/

Analyse technique de la situation :

La dorsale d'altitude se résorbe légèrement vers le Sud avec l'approche du cut-off d'altitude par l'Ouest ; c'est un rapide flux de Sud-Ouest qui s'installe à tout les étages au sein d'une importante convergence des vents près du sol engendrée par le creusement d'une méso-dépression en surface. Le cut-off apporte de l'air froid en moyenne altitude qui s'impose au-dessus d'une masse d'air très chaude et humide dans les basses-couches, avec des valeurs de Theta'W atteignant jusqu'à 18-20°c à 850 hPa sur l'arc Atlantique, alors que de l'air plus frais s'impose juste à l'arrière. La zone devient fortement barocline avec le passage d'une branche de courant jet dynamique en haute altitude depuis l'Espagne positionnant l'Ouest de notre pays dans une entrée droite diffluente. Une situation propice à la formation d'une frontogenèse dynamique et active. 

De puissants forçages circulent en altitude au passage d'une anomalie de basse Tropopause dynamique sur le proche Atlantique. Au sein d'un air sec et très chaud près du sol, surtout dans le Sud-Ouest, une forte instabilité se met en place dans un premier latente et accentuée par l'effet orographique et du foehn près des Pyrénées (valeurs de MUCAPE dépassant les 2000 j/kg dans ces secteurs). Entre Aquitaine, Poitou et Limousin, c'est une instabilité plus modérée qui se met en place avec des valeurs de MUCAPE parfois supérieures à 1500 j/kg localement. Les orages qui prennent forment sur le proche Atlantique à l'avant du front froid, n'ont pas de pas de difficulté à se maintenir loin des les terres entre Aquitaine et Poitou-Charentes en faveur d'un environnement encore bien instable et dynamique dans la nuit.  Plus au Nord, l'instabilité est moins présente avec des valeurs beaucoup moins élevées ; mais le fort dynamisme a permis la persistance et le développement de certaines cellules orageuses parfois actives. 

Cartes du modèle AROME issues du run 12z du Lundo 4 Mai 2020 :

Champs de Theta'W à 850 hPa (°c) + Pression au niveau de la mer (hPa)

Site : https://www.meteociel.fr/

Courant jet à 300 hPa vitesse (km/h) + direction (lignes fléchées).

Site : https://www.meteociel.fr/

Champ de MUCAPE (j/kg) 

Site : https://www.meteociel.fr/

Déroulement de la dégradation : 

16h00 : C'est un temps chaud et ensoleillé qui concerne l'ensemble de notre pays alors que la situation se dégrade sur le proche Atlantique avec l'organisation du front orageux. Sur la moitié Nord de notre pays, des nuages de moyenne et haute altitude jouent à cache-cache avec le soleil dans une ambiance un peu moins chaude que dans le Sud-Ouest ; on relève des températures qui oscillent entre 15 et 20°c. Plus au Sud-Ouest justement, la chaleur s'impose avec des températures qui dépassent les 30°c sur l'Aquitaine, avec 29°c à Bordeaux, 30°c à Mont-de-Marsan et Dax, 31°c à Cazaux et 32°c à Biscarosse. Cependant, un gros voile de nuage s'impose par le Sud-Ouest suite à la formation du front sur l'océan, alors que partout ailleurs, le ciel reste dégagée dans une ambiance bien agréable. 

18h00 : Le ciel devient de plus en plus menaçant depuis l'Ouest avec un ciel qui s'assombrit au fil des heures qui passent. C'est le front chaud qui commence donc à aborder l'arc Atlantique avec les premières pluies entre Aquitaine, Poitou ainsi qu'entre le Sud Bretagne et le littoral Vendéen. Au large, au Nord de l'Espagne, la convection s'intensifie très nettement avec des orages de plus en plus nombreux qui s'organisent en plusieurs amas. Ailleurs, le ciel reste clair dans une ambiance toujours aussi douce avec encore 26°c à Niort, 27°c à Périgueux et Agen, 28°c à Auch et encore 29°c à Montauban. 


En ce Lundi 4 Mai, la France bat le record de chaleur le plus précoce jamais mesuré de manière fiable. Il a été enregistrée 35.4°c à la station Météo-France de Cambo-les-Bains (64), battant le record de Saint-Martin-de-Hinx (40) qui était de 35.1°c

Source : Station RADOM de Météo-France (Etienne.K sur Twitter)

20h00 : Les nuages envahissent petit à petit l'Ouest et le Nord-Ouest de la France avec un ciel de plus en plus sombre et menaçant. On note le retour d'un ciel plus clair sur le pays Basque alors que de grosses cellules orageuses s'opèrent au large des côtes. Un petit orage a circulé sur les Pyrénées-Atlantique entre 19h et 20h en apportant quelques coups de tonnerre et de brèves pluies. Les pluie du front chaud arrivent progressivement sur la région Centre tout en concernant les régions déjà citées plus haut. Au large des côtes, les orages approchent de plus en plus le littoral dans une ambiance encore chaude et lourde dans le Sud-Ouest ; on relève encore 26°c à Bordeaux et Pau, 27°c à Biarritz et 28°c Biscarosse. 

22h00 : Les orages ont abordés l'Aquitaine et le Poitou-Charente alors que la convection s'intensifie toujours au sein des cellules. Au passage de ces orages, de fortes pluies se produisent avec une activité électrique parfois forte entre la Gironde et les Landes et de fortes rafales de vent jusqu'à 70-80 km/h. Sur ces secteurs, de la petite grêle a également pu faire son apparition localement. Au large des côtes, une nouvelle ligne pluvio-orageuse s'organise rapidement avec des cellules assez vigoureuses ; tandis que le front chaud apporte toujours quelques pluies entre Midi-Pyrénées, Limousin, Centre, Pays-de-la-Loire et Bretagne. On relève encore 24°c à Bordeaux et Dax, et 25°c à Souprosse dans les Landes.



Sur cet image radar couplée avec les impacts de foudre (petites croix), on remarque nettement la trace du front chaud entre le Sud du Centre, le Limousin et le Midi-Pyrénées. Entre Vendée et Pyrénées-Atlantique, un premier front pluvio-orageux apporte des orages très pluvieux, surtout entre Charente-Maritime et les Landes. A l'arrière, un nouvelle ligne se forme avec des orages devenant de plus en plus actifs.

Image : Carte radar + impacts de foudre sur 5 minutes

Site : https://www.meteociel.fr/

00H00 : Les orages progressent dans l'intérieur des terres en direction de l'Est jusque dans le Périgord et le Limousin. C'est un vaste ama pluvio-orageux qui circule entre Aquitaine, Poitou et Limousin avec de fortes pluies principalement et quelques fortes rafales de vent (on a enregistré une rafale à 103 km/h au passage d'un orage actif à Belin-Béliet (33) lors du passage de la seconde ligne. Cette seconde ligne apporte des orages parfois forts et accompagnés de pluies soutenues et probablement de grêle (au vu de la réflectivité radar) ; l'activité électrique y est encore très active. Pendant ce temps-là, d'autres cellules s'organisent au large, mais celle-ci vont passer un peu plus au Nord entre la Charente-Maritime et la Vendée. Ces orages s'organisent de manière arcquée avec une forte activité et des pluies soutenues en approchant les côtes. 

Ainsi, on remarque nettement la structure du front froid qui s'étire de la Bretagne à l'Aquitaine en produisant les derniers orages sur le Centre-Ouest Entre le Sud de la Bretagne et la Charente-Maritime, c'est une occlusion qui se forme constituée d'orages parfois actifs en approchant la Vendée et la Charente-Maritime. 

Image : Carte radar + impacts de foudre sur 5 minutes. On remarque très bien le front froid qui s'étire de Bretagne jusqu'en Aquitaine, avec un retour d'occlusion active juste à l'arrière près des côtes.

Site : https://www.meteociel.fr/

Jusqu'au Mardi matin, ce sont quelques orages qui vont circuler encore sur le Nord-Ouest et les régions centrales mais sans activité particulière. 

Ce qu'il faut retenir, c'est que ces orages ont pu être forts localement, plus principalement sur le Sud-Ouest avec de fortes rafales (103 km/h) ainsi que des pluies soutenues parfois accompagnées de grêle. Sur cette soirée et nuit, ce sont plus de 20 000 éclairs qui se sont produits (les trois quarts essentiellement dans l'océan) et ces orages ont adoptés un comportement Supercellulaire localement.

Image : Carte des impacts de foudre sur la journée du Lundi 4 Mai 2020

Site : https://www.meteociel.fr/