Entrez un sous-titre ici

Bulletin convectif 

Validité : Vendredi 12 Juin 2020 

Niveau de risque : Faible à modéré 

Types d'orages : Monocellulaires, Multicellulaires, Supercellulaires

Mise à jour : Vendredi 12 Juin 2020 10h30

Analyse technique de la situation :

La goutte froide d'altitude, associée à une dépression de surface très dynamique poursuit son organisation dans le Golfe de Gascogne. Elle vient onduler près des nos côtes en cours de journée tout en perdant de sa structure, puisqu'elle se retrouve dans une circulation qui va lui refaire trouver un cœur chaud. C'est un flux de Sud-Ouest à forte courbure cyclonique qui s'impose sur l'ensemble de la Troposphère. Sur l'Ouest, la goutte-froide continue d'apporter de l'air froid à l'étage moyen (jusqu'à -22°c à 500 hPa), ce qui tend à déstabiliser les profils verticaux ; tandis que sur l'Est du pays, le flux de Sud-Ouest apporte une forte advection d'air chaud et humide dans les basses-couches, avec des valeurs de Theta'W atteignant localement les 18-20°c. La zone barocline présente en surface continue d'alimenter le front qui sévit entre les Cévennes et l'Auvergne avec des pluies stationnaires et parfois orageuses. En milieu de journée, avec l'arrivée d'une branche de courant jet dynamique par le Sud-Ouest, la partie Nord du front se dirige progressivement sur le Nord-Est ; en se confrontant à une masse d'air modérément instable (MUCAPE jusqu'à 1200 j/kg) et très dynamique. 

On observe une petit cassure de jet fortement diffluente sur le Nord-Est qui va être placé en entrée droite immédiate d'une petite branche de ce courant jet présent au Nord de la Seine. Une situation favorable à de fortes ascendances synoptiques qui vient se conjuguer à un fort potentiel pour de la convection profonde (TTI supérieurs à 50 entre Lorraine et Champagne-Ardennes). Ces convections sont bien entretenus par de forts cisaillements dans les très basses-couches, pouvant ainsi adopter une structure Supercellulaire localement. Mais les cisaillements présents sur la tranche 0-6km laissent la possibilité pour la constitution d'un vaste amas Multicellulaire très pluvieux accompagné de très fortes rafales. Avec la présence de noyaux d'hélicité parfois modérés entre 0-1 km, la base de certaines cellules pourraient entamer une certaine rotation, le risque de phénomène tornadique n'est donc pas à écarter. 

Déroulement des événements :

Zone orange : Ce Vendredi matin, un front stationnaire continue d'apporter de fortes pluies orageuses près des Cévennes avec déjà plus de 200mm relevé localement. Plus au Nord-Est, une zone pluvieuse circule entre la Lorraine et la Haute-Normandie avec des pluies relativement faibles. Avec l'arrivée d'air chaud et humide dans les basses-couches cet après-midi, la masse d'air tend à devenir modérément instable localement entre Franche-Comté, Lorraine et Champagne-Ardennes. La partie Nord du front stationnaire commence à entrer dans cette zone en milieu de journée, et présente ainsi un renforcement notable de sa convection à l'intérieur. Au fil des heures, ces convections s'organisent sous forme d'un vaste système orageux qui balaie la Lorraine et la Champagne-Ardennes en cours de soirée. Au passage de ces orages localement forts, des lames d'eau supérieures à 30 mm/h peuvent se produire créant de fortes accumulations localement, et au vu du fort dynamisme en altitude, de la grêle peut également se produire sous certaines cellules ; cette grêle pourrait atteindre localement 3-4 cm maximum. La situation sera également favorable à de très fortes rafales de vent, pouvant localement atteindre les 90-100 km/h, pourquoi pas jusqu'à 110 km/h sous les cellules les plus vigoureuses. Le risque de phénomène tourbillonnaire n'est pas à écarter également. 

Zone jaune : Tout au long de la journée, de fortes pluies orageuses vont affecter les reliefs des Cévennes et du massif central, avant de s'estomper progressivement en cours de nuit prochaine. En soirée, quelques orages parfois modérés circulent entre les Pyrénées et les Cévennes avec de fortes pluies et de la petite grêle localement ; il en est de même sur les bords du système orageux au Nord-Est. Entre le Centre-Ouest et le Nord-Ouest, de nombreuses averses se forment en début d'après-midi sur la zone, adoptant un comportement orageux sporadique dans un premier temps. C'est entre le milieu et la fin d'après-midi que ces averses semblent s'organiser sous forme d'amas pluvio-orageux localement modérés avec de fortes pluies et de la petite grêle. En faveur d'une petite convergence des vents entre le Poitou, l'Anjou et la Touraine, certains orages peuvent adopter un comportement linéaire en fin de journée, avec de fortes rafales pouvant localement atteindre les 70-80 km/h.

Zone verte : Jusqu'en fin de journée, des averses évoluent jusqu'à l'orage, apportant de fortes pluies principalement. Le risque orageux décline rapidement dés le début de soirée.